fbpx

Envoyez un courriel au ministre et à votre député provincial

 

Veuillez envoyer un message au ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Derek Mombourquette, pour réclamer un financement adéquat qui garantira que tous les éducateurs de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse reçoivent la même rémunération.

Les éducateurs de la petite enfance qui travaillent en garderie n’ont pas droit au même salaire, au même régime de retraite ou aux mêmes avantages sociaux que ceux du système scolaire public, même s’ils font le même travail et possèdent les mêmes qualifications.

De plus, la Nouvelle-Écosse ne dispose pas d’un nombre suffisant d’éducateurs qualifiés pour répondre aux besoins de toutes les familles à la recherche d’un apprentissage et de soins de qualité dans un environnement sécuritaire.

Presque tous les éducateurs de la petite enfance sont des femmes et gagnent un salaire de misère. Depuis longtemps, ces personnes subventionnent indirectement le système provincial de garderies en travaillant pour un salaire minime sans avantages sociaux. Le Conseil consultatif sur la condition de la femme de la Nouvelle-Écosse (Nova Scotia Advisory Council on the Status of Women, mis sur pied par le provincial par voie législative) déclare que « le renforcement de la sécurité économique des femmes » est une priorité. Comme presque tous les éducateurs de la petite enfance sont des éducatrices, nous croyons que le ministre devrait également faire de leur sécurité économique une priorité.

Le coût d’une rémunération égale pour tous les éducateurs de la petite enfance est accessible, grâce au financement reçu du gouvernement fédéral pour relancer l’économie, à l’entente bilatérale en cours de négociation et au financement du provincial.

On devrait prioriser la sécurité économique de tous les éducateurs de la petite enfance de la Nouvelle-Écosse.

Cliquez sur le bouton pour envoyer un courriel !

Votre message sera envoyé au ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, au premier ministre Iain Rankin et à votre député provincial.

 

Cette campagne est de la part du SCFP. Votre information privée restera protégée et nous vous garderons au courant des actualités liées à nos campagnes.